. .

Nature

L’un des plus grands trésors de notre environnement est la nature intacte qu’il offre. Notamment la plage du camping, avec ses sept kilomètres de dune de sable, est l’une des quelques plages de la Péninsule Ibérique qui reste complètement vierge.

La diversité et la beauté de notre environnement est si extraordinaire qu’il comporte cinq parcs naturels :

« Parc Naturel dels Aiguamolls de l’Emporda »

Le Camping Aquarius se trouve directement dans le parc naturel d’Aiguamolls, où seul est permis l’agriculture et le tourisme durable.  

A cinq kilomètres au nord du camping se trouve le centre de visiteurs « El Cortalet ». Vous pourrez y obtenir des informations sur le parc et des lieux où partent des sentiers intéressants par des parcours naturels qui arpentent l’impressionnant paysage. Dans les nombreux points d’observation, on peut observer de près des volées d’oiseaux aquatiques, vu que la zone constitue l’un des arrêts des milliers d’oiseaux migrateurs qui voyagent entre le nord et le sud. Ici on peut même observer durant toute l’année une grande colonie de cigognes, qui aiment tant l’endroit, qu’elles ont cessé de migrer et se sont installées dans la région.

Cela vaut la peine d’emmener des jumelles.

« Parc Naturel de Cap de Creus » 

La pointe nord-est de la Péninsule Ibérique, le Cap de Creus (« cap des croix »), dans lequel les contreforts des Pyrénées arrivent jusqu’à la mer Méditerranée se trouve à quelques 25 kilomètres au nord du Camping Aquarius. Il s’agit d’une escapade incontournable.

Il reçoit son nom de la magnifique église de la Sainte Croix dans le monastère de Sant Pere de Rodes, dans lequel on peut visiter le centre d’information du parc.

Plein d’extravagantes formations montagneuses, de petites criques cachées et d’imposantes falaises, cet impressionnant paysage a servi d’inspiration au peintre surréaliste Salvador Dali, qui a passé la plus grande partie de sa vie à Port Lligat, et qui décrivait ce cap comme « délire géologique grandiose ».

Ce charmant parc naturel comporte de nombreux sentiers balisés pour le découvrir en marchant.

« Parc Naturel de l’Albera » 

Lors d’une escapade à la « sierra de l’Albera », vous pourrez profiter de ce merveilleux site naturel aux pieds des Pyrénées qui serpente la frontière franco-espagnole directement au nord de la plaine de l’Emporda.

Ne vous attendez pas à y trouver du tourisme côtier. Les chemins enchantés invitent à découvrir les villages romans, les églises et les gens de la région.

Dans aucune partie de la Catalogne, vous pourrez trouver autant de constructions mégalithiques (menhirs et dolmens) comme ici : une preuve de ce paysage montagneux, il était déjà peuplé entre 3500 et 1800 avant Jésus-Christ.

En cheminant dans la région, il est probable de croiser des couples de sangliers sur le sentier ou de rencontrer des vaches en liberté dans les montagnes de L' Albera.

A Espolla, vous trouverez un office du tourisme de cette région impressionnante. Ça vaut la peine de jeter un coup d’œil lors d’une escapade. 

« Parc Naturel des îles Medes »

A environ un kilomètre devant la côte, à la hauteur du village de L’Estartit, se trouve une aire protégée par les sept îles Medes, qui englobent une faune et une flore sous-marine incroyables, sans commune mesure dans toute la Méditerranée.  

Dans ce lieu la pêche est interdite depuis 1983, c’est pourquoi on peut observer une grande variété d’espèces marines, aussi bien en pratiquant du snorkel que de la plongée sous-marine, comme à bord d’une barque à fond de verre. C’est une escapade idéale pour toute la famille. Les tickets pour la promenade en bateau peuvent être réservés directement à notre réception.   

Les îles sont inhabitées actuellement. Néanmoins, les bateaux abandonnés rappellent le passage des marins dans ces îles il y a des centaines d’années. Au Moyen-âge c’était l’une des cachettes favorites des pirates qui d’ici amorçaient leurs incursions sur terre ferme. C’est pour cette raison qu’il est possible de rencontrer de nombreuses fermes entre L’Estartit et Torroella de Montgrí avec des tours de garde (Torre Gran, Torre Begura) et des tours fortifiées.

« Parc Naturel des Volcans de la Garrotxa »

Enfin, à environ 50 kilomètres au sud-est dans la région de « La Garrotxa », se trouve le cinquième parc naturel, le « Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa ». La région est, avec Eifel (le Massif allemand) et le Campo de Calatrava, une des aires volcaniques les plus importantes d’Europe.

Plus de 40 volcans et plus de 20 coulées de lave forment un magnifique paysage avec une végétation exubérante. Cet original paysage volcanique s’est formé il y a près de 11.000 ans, quand s’est produite la dernière éruption. Depuis lors, les volcans sont inactifs, bien que pas complètement éteints.

Cette zone comporte de nombreux chemins de randonnée et de mountain-bike.

C’est indispensable de visiter le volcan « Croscat », le plus jeune de la Péninsule Ibérique. La coupe provoquée par une carrière de pierre dans le cône du volcan permet de voir les différentes strates de son intérieur.

Dans le centre du cratère du volcan « Santa Margarida » se trouve une petite chapelle, une impressionnante combinaison de culture et de nature dont la visite est indispensable.

S’avère aussi curieux le volcan « Montsacopa » au centre d’Olot, couronné par la chapelle de Sant Francesc.

Explorez le magnifique environnement naturel de cette région !